22 septembre 1981

François Mitterrand inaugure la mise en service du Train à Grande Vitesse français à Montchanin.

Dernières actualités

François Mitterrand et l’Amérique latine (1971-1975)

Le 15 novembre 2016, dans le cadre du centenaire de la naissance de François Mitterrand, la Maison de l’Amérique Latine organisait en partenariat (...)
Lire la suite

30 ans de l’IMA

Réalisé par l’architecte Jean Nouvel et inauguré le 30 novembre 1987 par François Mitterrand, L’Institut du Monde Arabe fête cet automne ses 30 ans, (...)
Lire la suite

Communiqué de M. Hubert Védrine, le 19 juillet 2017

Communiqué de Monsieur Hubert Védrine, le 19 juillet 2017 1 Hubert Vedrine dément en bloc les allégations et les accusations, fondées sur des (...)
Lire la suite

Une vie avec la gauche - Conférence autour du livre d’Alain Boublil

Alain Boublil, ancien conseiller de François Mitterrand chargé de l’industrie, présentera son dernier livre Une Vie avec la gauche, ce mercredi 14 (...)
Lire la suite

Toutes les actualités
Présence française et abandon

Plon, 1957.


Hanoï, Saïgon, Rabat, Tunis, capitales d’Etats indépendants, symbolisent le terme de la tragique aventure vécue par la France ces dix dernières années.

Les gouvernements successifs, pour avoir voulu tout ignorer afin de tout maintenir, ont d’abord tout compromis pour tout perdre enfin.
François Mitterrand fur intimement lié au déroulement des événements dont il fait dans cet ouvrage une lucide analyse.

Les attitudes qu’il adopta comme membre du gouvernement (ne démissionna-t-il pas du gouvernement Laniel en raison de son désaccord sur la politique suivie alors en Afrique du Nord ?), les avertissements que député il ne cessa de prodiguer à la tribune de l’Assemblée, l’ouvrage qu’il écrivit sur ces problèmes en 1953, l’autorisent aujourd’hui à retracer et à analyser la succession des actes qui aboutirent aux résultats que l’on sait.

Mais tandis que jouaient les drames indochinois, marocain, tunisien, dans une autre partie de ce qui fut l’Empire français, en Afrique Noire, une expérience nouvelle était tentée.

François Mitterrand, ministre de la France d’Outre-Mer en 1951, évoque les heures intenses du ralliement du R.D.A., le plus grand parti de masse africain. Il termine en affirmant la foi qu’il puise dans cet exemple pour l’avenir d’une communauté franco-africaine.

– Compte rendu de lecture François Mitterrand. Présence française et abandon. In : Politique étrangère N°6 - 1957 - 22e année pp. 706-709.

Pierre Desgraupes reçoit le député François Mitterrand venu présenter son livre Présence française et abandon. - Lecture pour tous du 5 février 1958. Archive Vidéo issue du site Internet réalisé par l’INA et l’IFM : François Mitterrand, le Verbe en Images.

Oeuvres II
Les Belles Lettres

Présence française et abandon a été réédité en 2016 dans le cadre de l’anniversaire du Centenaire de François Mitterrand dans le Tome I des Œuvres de François Mitterrand.


Le prix Master de l’Institut François Mitterrand

Pour la 10e fois et comme chaque année, l’Institut François Mitterrand lance son appel à concourir pour son prix Master.

En savoir plus


IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2017 — Mentions légales